Aux termes de la Loi concernant la Corporation des traducteurs, traductrices, terminologues et interprètes du Nouveau-Brunswick, nul ne peut se dire traducteur, traductrice, interprète ou terminologue agréé, ni inscrire d'initiales réservées - T.A. , I.A. ou Term. A. - au Nouveau-Brunswick à moins d'être membre agréé en règle de la CTINB.

Quiconque se dit membre agréé de la CTINB sans l'être contrevient à l'article 18 de la Loi et peut faire l'objet de poursuites.