La traduction est l’action de faire passer un message d’une langue, dite langue de départ, dans une autre langue, dite langue d’arrivée, tout en conservant les équivalences.
  • La traduction se fait par écrit. On distingue plusieurs types de traduction - administrative, littéraire, scientifique, technique - correspondant à la prestation demandée et au produit attendu.
  • L’interprétation consiste à transposer oralement les propos d’un interlocuteur, de façon consécutive ou simultanée, d’une langue dans une autre.


Comme pour la traduction, il y a plusieurs types d’interprétation, les plus connus, dans notre contexte, étant l’interprétation parlementaire, l’interprétation judiciaire et l’interprétation de conférence.
  • La terminologie a pour objet l’étude théorique des dénominations des objets ou des concepts utilisés par tel ou tel domaine du savoir, le fonctionnement dans la langue des unités terminologiques, ainsi que des problèmes de traduction, de classement et de documentation qui se posent à leur sujet.

    Au-delà des distinctions qui peuvent exister entre les professions langagières, certaines qualités doivent se retrouver chez ceux et celles qui les pratiquent : connaissance approfondie de la ou des langues de travail, grande culture générale, connaissance d’un ou de plusieurs domaines du travail et connaissance intime des ouvrages de référence et des ressources documentaires.